Cette escapade de trois jours avec deux nuits de bivouac dans le parc du Vexin, a originellement été organisée pour admirer les étoiles filantes. Début août, c’est la saison parfaite ! Chaque année, entre le 20 juillet et le 25 août environ, la Terre rencontre des petits débris laissés par le passage de la comète Swift-Tuttle. Certains de ces débris, du grain de sable au petit pois, pénètrent dans l’atmosphère terrestre à grande vitesse (50 kilomètres par seconde) et se consument, provoquant des traînées lumineuses dans le ciel : les étoiles filantes. Puisque cette pluie d’étoiles filantes semble provenir de la constellation de Persée, leur nom est devenu les Perséides [en savoir plus]. Cette sortie est organisée grâce à une idée originale d’Antonin, merci de l’avoir partagée.

L’idée était séduisante, mais c’était sans compter l’épisode caniculaire qui a transformé l’île de France en fournaise géante ce week-end là.

Les prévisions annonçaient 37°C tous les jours dans l’après-midi. Pour éviter de marcher aux heures les plus chaudes, nous profiterons davantage des levers de soleil que de la Voie lactée. Un retournement de situation qui s’est relevé être une belle expérience. Ces conditions peu communes ont poussé chacun et chacune d’entre nous à découvrir des ressources parfois insoupçonnées.

La rando a été renommée d’un commun accord par l’ensemble du groupe la Marquisade. Un beau clin d’œil à l’aventurière suisse Sarah Marquis qui marche seule à travers le monde dans des zones sauvages, parfois sous des températures extrêmes.

Dans cet article

La rando en un coup d’œil !

Vendredi, le départ de Paris sera matinal car une belle journée de marche nous attendra pour ce premier jour ! Après une heure de train, nous arriverons à Bonnières-sur-Seine. Nous entamerons notre rando dans la réserve naturelle des coteaux de la Seine sur un petit sentier qui surplombe une boucle de la Seine. Dans l’après-midi, nous quitterons le fleuve pour traverser le bois de Villiers puis rejoindre la Bergerie de Villarceaux où nous passerons la nuit. Samedi, la journée commencera avec des chemins d’entre-champs et continuera dans la vallée de l’Aubette jusqu’à Magny-en-Vexin. Le bivouac étant formellement interdit dans le Parc naturel régional du Vexin français, nous établiront notre campement dans les vergers d’Hardeville. Un grand merci aux propriétaires pour leur autorisation et leur gentillesse ! Dimanche, nous quitterons le Parc naturel régional du Vexin français à travers les champs. Nous cheminerons dans la vallée de la Viosne pour rejoindre la gare de Chars. Bien sûr, chaque soir, nous pourrons regarder le ciel à la recherche des étoiles filantes !

Rando inspirée par la Vexin Express d’Helloways | Télécharger les traces : jour 1 ; jour 2 ; jour 3

La préparation de la rando et les prérequis

Cette rando itinérante est accessible à toute personne (débutant·e, initié·e ou confirmé·e) souhaitant passer trois jours dehors ! Le fait de n’avoir jamais bivouaqué, ni marché en itinérance, ni d’être 100% équipé·e n’est pas une gêne en soi. Alors si l’expérience vous tente, inscrivez-vous !

Je suis disponible pour répondre à vos questions et pour vous accompagner à préparer au mieux la rando, n’hésitez pas à me contacter.

Le corps et l’esprit !

Vous vous demandez peut être si vous êtes prêt·e pour marcher trois jours ? Si vous allez en être capable ? Si vous me posez la question, j’aurai bien du mal à vous répondre avec certitude car beaucoup de paramètres, souvent subjectifs, entrent en jeu. Par contre, je peux vous expliquer le programme de ces trois jours de rando et vous aider à vous préparer pour aborder le plus sereinement possible le départ et la rando.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le relief de l’Île-de-France n’est pas des plus montagneux. Mais il n’est pas non plus inexistant. Le premier jour notamment pourra demander un certain engagement (cumulé à la distance de l’étape et au poids du sac). Lisez la section la rando en détail de cet article, elle vous donnera des indications précieuses. Si vous voulez comparer le dénivelé de ces trois jours avec des randos que vous avez déjà effectuées avec semelles et gamelles, faites-le moi savoir.

La rando d’entraînement

J’organiserai une sortie à la journée en amont en guise d’entraînement (samedi 1er ou dimanche 2 août). J’invite l’ensemble des participant·e·s à se libérer pour cette rando d’entraînement. Cela permettra de faire connaissance, vous aidera à être en forme physiquement avant le départ, et c’est bon pour le moral de se savoir prêt·e ! C’est une bonne occasion pour tester le matériel et faire les derniers ajustements.

Plus d’infos dans Le coin des inscrit·e·s.

L’équipement

Pour vous donner une idée, voici une liste indicative du matériel et quelques astuces.

Pour que le manque d’équipement ne soit pas un frein à votre participation, je pourrais prêter gratuitement du matériel en fonction les normes sanitaires en vigueur et du bon-sens (sac à dos, tente, matelas, duvet, popotte, lampe frontale, etc.).

Plus d’infos dans Le coin des inscrit·e·s.

Les repas

Les repas dépendent de la nourriture emportée au départ et du ravitaillement possible. Par facilité et pour alléger nos sacs, les repas seront mutualisés autant que possible. Bien entendu, ce ne sera pas de la grande gastronomie, mais il n’est pas question de manger du pain dur. Avec semelles et gamelles, on fait ce qu’on peut pour marcher et manger en se faisant plaisir !

Les menus seront définis en fonction des envies du groupe et des régimes alimentaires de chacun·e. Je proposerai une base de repas adaptables. À titre indicatif, le matin c’est petit déjeuner chaud. On peut donc imaginer des gâteaux, des fruits secs, du muesli avec du thé, du café, du lait ou du chocolat en poudre. Le midi c’est souvent pique-nique avec, par exemple, du pain complet, du fromage, des légumes crus, de la viande séchée ou du saucisson, des fruits frais. Le soir, on prépare un repas chaud avec des féculents qu’on complète avec ce qu’on a. Lorsque la nuit tombe, on peut boire une tisane en regardant le ciel !

Plus d’infos dans Le coin des inscrit·e·s.

Un exemple de nourriture pour une personne emportée pour une randonnée itinérante de 8 jours en semi-autonomie, décembre 2018.

La rando en détail jour par jour

Vendredi 7 août

Rendez-vous à 6h30 à la gare Saint-Lazare devant le quai de la ligne J (train en direction de Vernon). Départ du train 6h44. Durée du trajet 52 min.
Ticket : Paris > Bonnières-sur-Seine (zone 5).

Rando d’environ 6h de marche hors pause depuis la gare de Bonnière jusqu’à la Bergerie de Villarceaux. Itinéraire avec de nombreuses montées et descentes (19,5 km ; +340 m ; -230 m).

Nuit en tente sur l’espace de bivouac de la Bergerie de Villarceaux, accès aux douches et aux sanitaires. 8€/personne. Veillée d’observation à la recherche des étoiles filantes.

Samedi 8 août

Départ de la Bergerie de Villarceaux vers 7h. Réveil vers 5h30.

Rando d’environ 5h de marche hors pauses depuis la Bergerie de Villarceaux jusqu’aux alentours de Velannes le Bois. Itinéraire majoritairement plat avec une bonne descente et quelques petites montées (17 km ; +110 m ; -120 m).
Ravitaillement en nourriture possible dans l’après-midi à Magny-en-Vexin.

Nuit en bivouac dans les vergers d’Hardeville (avec l’autorisation des propriétaires). Pas d’eau courante, pas de sanitaire, pas de douche. Veillée d’observation à la recherche des étoiles filantes.

Dimanche 9 août

Départ des vergers d’Hardeville vers 7h30. Réveil vers 6h.

Rando d’environ 3h30 de marche hors pause depuis les alentours de Velannes le Bois jusqu’à la gare de Chars. Itinéraire qui alterne entre des portions plutôt plates et plusieurs montées et descentes (12 km ; +90 m ; – 140 m).

Retour à Paris à 17h30.
Ticket : Chars (zone 5) > Paris (gare Saint-Lazare).

Bivouac avec Daphné près des ruines de l’ancien château d’Aucelon avec une magnifique vue sur les Trois Becs, Drôme, juillet 2018 [voir l’article sur la rando]

Tarif

L’inscription à la randonnée est gratuite.
Les frais à votre charge sont : les transports, la nuit à la bergerie de Villarceaux (8€/personne), la nourriture, d’éventuels achats de matériel.

Composition du groupe

Animatrice : Anaïs
Participant·e·s : Alina, Clarisse, Justin
[maj : 26/06/2020]

Contact et inscription

Pour des raisons logistiques, le nombre de participant·e·s est limité à 3 personnes. Les premières personnes qui me contactent sont prioritaires.

Inscription closes.

Pour toute question ou pour vous inscrire, envoyez-moi un message !

Le coin des inscrit·e·s

Préparation du matériel et des repas

Deux documents sont accessibles aux personnes inscrites (envoyés par mail). Merci de compléter ces deux documents avant le 19 juillet.

Un document pour le matériel : pour vérifier que vous avez l’équipement adapté à cette rando. Vous pouvez compléter la liste si vous manquez de matériel ou si vous pouvez en prêter.

Un document pour les repas : pour préciser si vous avez un régime alimentaire particulier et connaître les menus !

La rando d’entraînement

Quelques précisions par rapport à la section La préparation de la rando et les prérequis.

La rando d’entraînement aura lieu dans la forêt de Carnelle.
L’étape la plus longue de la rando itinérante correspond à la première journée, le vendredi (19,5 km). La rando d’entraînement est un peu plus courte (16 km) et présente légèrement moins de dénivelé mais attendez-vous tout de même à monter et à descendre souvent.

Pour cette rando d’entraînement, faites votre sac comme si vous partiez ! Couchage, tente, habits, autre matériel, jouez le jeu pour vous mettre en condition ! Reportez-vous à la liste du matériel que je vous ai fournie et aux astuces pour alléger votre sac à dos.
Votre sac sera un peu plus léger que le jour J car il manquera la nourriture, ce sera très bien pour s’entraîner. Si vous avez la possibilité, pesez votre sac avant de partir et envoyez-moi un message pour m’indiquer son poids.

– Partez avec vos chaussures de marche au pied.
– Prévoyez 3 litres d’eau (deux bouteilles d’eau de 1,5 litres).
– Prenez vos bâtons si vous en avez.

Cette rando nous donnera l’occasion de faire les derniers ajustements. Justin et moi, on apportera le matériel manquant. Je vous expliquerai comment charger votre sac en répartissant bien les charges. On validera aussi des repas.

N’hésitez pas à me contacter en cas de besoin !

Les photos

Photos : Anaïs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.