Espaces forestiers, chemins d’entre-champs, point de vue et vestiges préhistoriques dans le parc national du Gâtinais Français

Depuis la gare de Lardy, nous quitterons la Juine et son vieux moulin en montant par le petit bois de l’Ermitage. Nous passerons devant le dolmen de la Pierre Levée. Nous traverserons ensuite le plateau de la Beauce de Pocancy entre les champs. Nous arriverons au trou du Sarrazin qui est une grotte naturelle dans les grès. Elle est décorée de motifs linéaires rattachés à la Protohistoire [source]. Nous continuerons jusqu’au site géologique des Sablons avant de reparcourir le plateau de la Beauce de Pocancy à travers les bois. Le chemin rejoint tranquillement la Juine que nous traverserons pour grimper sur l’autre versant jusqu’au belvédère. Nous resterons sur les hauteurs dans le bois de la Grande Beauce en nous dirigeant vers la gare de Lardy.

Rando inspirée par randonet | Télécharger la trace

Samedi 20 juin

Infos sur les consignes et les mesures de précaution en lien avec la Covid-19.

Au plus simple pour vous, rendez-vous à 9h45 au départ de la rando à la gare de Lardy ou à une gare sur le trajet jusqu’à Lardy (RER C en direction de Saint-Martin d’Étampes). Passage du train (horaires à vérifier la veille) : 8h53 Musée d’Orsay, 8h56 Saint-Michel Notre-Dame, 9h01 Paris Austerlitz, 9h04 Bibliothèque F. Mittérand, 9h18 Juvisy, 9h47 Lardy. Je serai dans le wagon de tête. Durée du trajet Paris Austerlitz > Lardy : 45 min.
Ticket : Paris > Lardy (zone 5).

Attention aux nombreuses modifications du réseau de transport (horaire de passage, stations de métro fermées, etc.) dues à la COVID-19 [infos RATP].

Rando de 18,5 km, environ 5h de marche hors pause, itinéraire qui alterne entre des portions plutôt plates et plusieurs montées et descentes.

Retour prévu vers 18h30 à Paris.
Ticket : Lardy (zone 5) > Paris.

À prévoir

  • des chaussures avec lesquelles vous êtes à l’aise pour marcher plusieurs heures sans gêne
  • un petit sac à dos
  • votre pique-nique
  • 2 litres d’eau
  • quelques encas à partager avec le groupe si vous le souhaitez/pouvez en fonction des précautions sanitaires en vigueur
  • un gobelet pour boire du thé/tisane/jus citron que j’apporte
  • selon la météo, prévoir de quoi vous protéger du soleil (couvre-chef, lunettes, crème solaire) ou de la pluie
  • votre masque pour les transports et du gel hydroalcoolique

En fonction des mesures sanitaires en vigueur au moment de la rando, je serai en mesure ou non de prêter du matériel.

Composition du groupe et inscription

Une question ? Envie de vous inscrire à cette sortie ? Envoyez-moi un message !

Personnes inscrites : Alessandro, Justin et Marion

Si vous êtes inscrit·e et que vous avez des symptômes qui font penser au Covid-19 ou que vous avez été en présence d’une personne ayant les symptômes, merci de m’en avertir.

Résumé de la journée

Une journée marquée par des blés dorés, un pique-nique dans un champ fleuri, beaucoup d’énormes moustiques en forêt, une petite course maîtrisée jusqu’à la gare, et des discussions sur :
– les chaussures Teva, notamment le modèle Mahonia Stitch
– les pantalons respirants d’Uniqlo
– les semelles Impact Reducer de Sidas
– les chaussettes en laine de mérinos qui sèchent rapidement et qui évitent les ampoules
– l’aventurière Sarah Marquis
– la communication non violente élaborée par Marshall B. Rosenberg et entièrement expliquée dans son livre Les mots sont des fenêtres (ou bien se sont des murs) ou résumée dans le livre de Geneviève Bouchez Wilson et Pascale Molho La communication non violente.

N’hésitez pas à compléter la liste dans les commentaires !

Photos : Anaïs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.